Delphine Bagarry

Delphine Bagarry candidate aux élections Législatives 2017 1ère circonscription des Alpes-de-Haute-Provence

Annonces du Président de la République pour l’hôpital

« Il faut partir d’une logique sanitaire et non plus d’une logique budgétaire », Emmanuel Macron le 15 mai 2020 à l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière.

Chaque jour davantage, depuis le début de la crise sanitaire, il apparaît clairement à tous que le fonctionnement de l’hôpital ne peut être confondu avec celui d’une entreprise.

Chaque jour davantage, et particulièrement par les professionnels de santé éprouvés, des annonces fortes, concrètes, sont attendues pour repenser notre système de soin, son financement, sa gouvernance.

Le Président de la République était donc très attendu, et il a proposé une réforme autour de 4 piliers :

  • attractivité, avec la revalorisation des personnels médicaux et paramédicaux ;
  • investissement pour l’hôpital ;
  • souplesse et innovation, avec une gouvernance plus collégiale avec pour seule boussole le soin ;
  • une approche par territoire, en développant les projets territoriaux de santé, en pensant les dépenses de santé par territoires.

Ces annonces semblent-être une rupture avec une politique hospitalière qui, depuis 2004, a fait primer la logique gestionnaire sur l’approche sanitaire, le financement à la productivité sur le financement à la qualité. Du moins, ces annonces devront déboucher sur une réforme significative de notre système de santé.

Comme députée, je serai très attentive à ce que ces annonces ne soient pas lettre morte et se transforment bien en acte : pour une organisation de notre système de santé plus solidaire, plus humaine, plus proche des besoins des patients. Pour exercer, depuis 25 ans, à la ville et à l’hôpital, je me battrai pour que les professionnels de santé retrouvent le plaisir d’exercer dans une équipe hospitalière, retrouvent le plaisir d’exercer dans une communauté territoriale de soin.