Delphine Bagarry

Delphine BAGARRY, députée de la 1re circonscription des Alpes de Haute-Provence. AGIR, ÉCOUTER et INFORMER !

Le Programme partagé de gouvernement de la NUPES

Aujourd’hui a été présenté le programme partagé de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale. C’est un programme de rupture, de progrès social, de modernisation démocratique et d’ambition écologique que je suis fière de proposer aux électeur·rice·s de la 1re circonscription des Alpes-de-Haute-Provence.

Progrès social, emplois et retraites ; Écologie, biodiversité, climat, biens communs et énergie ; Partage des richesses et justice fiscale ; Services publics : santé, éducation, culture, sport ; VIe République et démocratie ; Sûreté et justice ; Égalité et lutte contre les discriminations ; Union européenne et international : voilà les 8 chapitres du programme partagé de gouvernement de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale. 

Un programme détaillé de 650 mesures, dense et ambitieux, issu de 15 jours de travail collaboratif entre les partis signataires de l’accord (La France Insoumise, Europe Écologie Les Verts, Le Parti Communiste Français et Le Parti Socialiste). Ces propositions concrètes sont le fruit d’un travail coopératif qui a respecté la diversité des expressions. 


Les parlementaires issu·e·s de la NUPES intègreront plusieurs groupes politiques, qui seront, eux, réunis au sein d’un intergroupe. À l’image de la construction du programme partagé, cet intergroupe sera le lieu de discussion et de coordination permanente entre ses différentes composantes.

Je me réjouis de cette première pierre posée à la pratique démocratique des institutions que défend la NUPES : un régime parlementaire stable, où le Parlement joue un rôle essentiel dans la vie publique.

Un nouvel espoir est aujourd’hui possible pour un avenir viable et apaisé, pour changer la vie de nos concitoyen·ne·s. C’est ce programme partagé de gouvernement de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale qui est seul en capacité de répondre à la triple urgence écologique, sociale et démocratique.

Communiqué de presse du 19 mai 2022