Delphine Bagarry

Delphine Bagarry candidate aux élections Législatives 2017 1ère circonscription des Alpes-de-Haute-Provence

L’immigration est un sujet qui suscite de nombreux débats et passions

Rappelons que la France est une terre d’accueil depuis longtemps.
Sans remonter très loin, entre les deux guerres, ce furent en nombre des Polonais·es, Italien·ne·s ou Espagnol·e·s qui fuyaient la misère ou le régime politique de leur pays. Après la guerre, des Algérien·ne·s sont venu·e·s pour contribuer au développement économique de la France pendant les trente Glorieuses.

Aujourd’hui les migrant·e·s viennent d’autres pays, ils fuient la guerre,la persécution ou la misère. La France ne peut tou·te·s les accueillir mais il·elle·s doivent tou·te·s bénéficier d’un traitement digne et décent.
Ceux·elles qui bénéficient de la protection de la France doivent bénéficier d’une véritable politique d’intégration, avec un enseignement renforcé du français et une prise en compte de leur projet professionnel. Ces étranger·ère·s, souvent jeunes, sont une chance, un enrichissement social et culturel pour notre pays. C’est en changeant les regards que nous portons sur eux·elles que les opinions peuvent également évoluer. Soyons fier·ère·s que ces femmes et ces hommes aient fait le choix de la France pour renaître à une nouvelle vie.

Français·e ou non, n’oublions pas que nombre de célébrités comme Georges Charpak, Marie Curie, Raymond Kopa, Pablo Picasso, Karl Lagerfeld, Charles Aznavour, Yves Montand ou Robert Schuman contribuent à notre rayonnement national et participent à notre identité française.
Être français·e, c’est ne pas être figé·e dans ses idées, ni enfermé·e dans ses frontières. Car en fermant nos frontières, nous fermons notre esprit.

Soyons fidèles à notre politique de terre d’accueil pour ceux·elles qui sont des victimes innocentes d’une situation injuste. C’est dans cet état d’esprit que j’ai déposé des amendements à l’Assemblée nationale à propos du projet de loi du gouvernement.