Delphine Bagarry

Delphine BAGARRY, députée de la 1re circonscription des Alpes de Haute-Provence. AGIR, ÉCOUTER et INFORMER !

NUPES #3 Les mobilités

Repenser la mobilité individuelle et développer des transports publics écologiques

Parce qu’en France, le secteur des transports est le plus émetteur de gaz à effet de serre, parce que la précarité en matière de mobilité touche un Français·e sur cinq, l’augmentation du prix du carburant venant aggraver la situation, parce que nos territoires ont besoin de vivre ensemble, d’être connectés, nous devons repenser nos mobilités, individuelles et collectives. Il nous importe de diversifier l’offre faite. Des alternatives écologiques et accessibles à toutes font parties des réponses à apporter.

Cela nécessite une politique ambitieuse que porte le programme de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale que j’ai l’honneur de porter dans cette campagne.

Nous prévoyons ainsi de :

  • créer un pôle public des transports et de la mobilité, autour de la SNCF réunifiée et 100 % publique ; 
  • rouvrir les lignes ferroviaires du quotidien, remettre des guichets physiques et garantir des tarifs accessibles ; 
  • soutenir les initiatives solidaires et des collectivités en faveur du covoiturage et de l’autopartage ; 
  • favoriser l’usage du vélo en aménageant des infrastructures cyclables sécurisées et des stationnement vélos.

Dans les Alpes de Haute-Provence, cela se traduit par la réouverture de la ligne Digne-Saint-Auban mais aussi par le maintien du Train des Pignes, ces deux infrastructures s’intègrent parfaitement dans nos territoires enclavés, et répondent à des besoins importants de mobilité et de transport dans nos vallées, pour ses habitants, pour les touristes mais sont aussi des outils de développement pour les entreprises et administrations. 

J’ai été et resterai fortement impliquée dans ces projets car il s’agit, je le crois profondément, de projets structurant pour notre territoire tout en répondant aux enjeux climatiques.

Communiqué du 31 mai 2022