Delphine Bagarry

Delphine BAGARRY, députée de la 1re circonscription des Alpes de Haute-Provence. AGIR, ÉCOUTER et INFORMER !

Pour que vive le Train des Pignes

Stupéfaite de la décision de la suppression des trains 1 et 2 du “Train des Pignes” entre Annot et Digne-les-Bains, qui aurait été décidée le 6 avril par la Régie Régionale des Transports de la Région Sud-PACA, j’ai écrit au président Muselier et aux élus régionaux de notre département afin de leurs signifier qu’une telle décision, si elle était confirmée, serait considérée comme intolérable pour les habitants des Alpes de Haute-Provence. 

Ce train, qui s’inscrit dans l’histoire longue de notre territoire et plus particulièrement, du rattachement du comté de Nice à la Provence après le soutien de la France à l’indépendance italienne, est un joyau de notre région qui attire chaque année de nombreux curieux du monde entier, par ses spécificités mais aussi, par la beauté des paysages qu’il nous fait traverser.

Surtout, ce train est un moyen de transport encore régulièrement utilisé par de nombreux habitants, parce que les territoires qu’il traverse sont très enclavés, et qu’il reste une solution adaptée à nos besoins, parce que les personnes à mobilité réduite y ont recours.

Pour l’ensemble de ces raisons, une diminution de de 25% de la fréquence des trains décidée unilatéralement par la région, sans même se concerter avec les populations concernées, est insupportable : Comment comprendre qu’une régie de la Région vote des délibérations enclavant son propre territoire ? Ses propres capitales départementales ?

Par courrier, j’ai également interpellé messieurs Joël Giraud et Jean-Baptiste Djebbari, ministres de la Cohésion des Territoires et des Transports afin de les alerter sur l’avenir du Train des Pignes, dont une diminution du trafic serait une atteinte au droit à la mobilité des habitants de notre département, alors qu’il s’agit d’une des urgences de notre temps et que c’est un sujet majeur de notre territoire. 

Ainsi, j’ai écrit au président de la Région Sud-PACA afin qu’il apporte des éclaircissements aux habitants  de Haute-Provence sur la délibération du 6, afin que le Train des Pignes continue à relier régulièrement, et comme depuis le 3 juillet 1911, la ville de Digne-les-Bains à la ville de Nice.