Delphine Bagarry

Delphine Bagarry candidate aux élections Législatives 2017 1ère circonscription des Alpes-de-Haute-Provence

Ségur de la Santé : Lancement d’une concertation départementale ouverte à tous

Le 25 mai dernier a été lancé par le gouvernement une grande concertation nationale, le Ségur de la santé, qui vise à repenser notre système de santé, ébranlé par la crise sanitaire que nous venons de connaître, et à revaloriser les métiers du soin. Ce Ségur de la santé se déroule en deux temps : un premier temps de concertation nationale, qui porte sur quatre piliers (la revalorisation des métiers, les modes de financement, l’organisation et la gouvernance, et enfin le maillage territorial de la santé) ; et, dans un second temps, une concertation territoriale pour recueillir les expériences et propositions locales, premier maillon du soin.

            Une concertation départementale, locale dans son essence, est cruciale pour repenser un système aux nombreux blocages et aux difficultés avérées. Notre territoire fait face à des problématiques spécifiques : désertification médicale, spécificités géographiques, enjeux sociaux et médico-sociaux. Cette concertation permet de réfléchir conjointement à des solutions pour un système de santé juste, équitable et inclusif. C’est pourquoi je considère ce travail horizontal comme essentiel pour agir au niveau des problématiques locales en créant de nouvelles synergies.

            C’est dans cette optique que je propose, à partir du 9 juin :

  • Une concertation de tous les acteurs du soin ainsi que des citoyens et de leurs élus locaux sur cette page;
  • L’organisation d’ateliers thématiques.

Le site permet de recueillir toutes les contributions des citoyens et des professionnels du soin. Les ateliers s’organisent quant à eux en quatre grands thèmes, que nous allons ensemble enrichir, en mobilisant les acteurs locaux impliqués. Je propose ainsi de réfléchir collectivement sur :

  1. La santé et le médico-social : collaborations vers l’autonomie et le mieux-être,
  2. L’hôpital : modes de financement, gouvernance et problématiques spécifiques à notre territoire,
  3. La valorisation et la reconnaissance de la profession soignante dans son ensemble,
  4. Le maillage territorial et l’accès aux soins dans notre département.

Ils s’organiseront en visioconférence, les 18 et 19 juin à 17h30, et le 20 juin à 10h00 et à 15h00. Ils sont ouverts à toutes et tous. 

            Ces travaux donneront lieu à une restitution, tout d’abord au niveau national dans le cadre du Ségur de la santé, puis au niveau du département afin de concrétiser ce que nous aurons appris et imaginé ensemble. C’est pourquoi j’invite chacun, citoyen, élu ou professionnel, à partager son expérience, son témoignage, ses propositions, ses réflexions, pour le système de santé de demain, et à participer aux ateliers et aux échanges. Toutes les voix du soin doivent être mutualisées, car je reste persuadée que c’est notre intelligence collective qui nous fait avancer.