Delphine Bagarry

Delphine BAGARRY, députée de la 1re circonscription des Alpes de Haute-Provence. AGIR, ÉCOUTER et INFORMER !

Stations de ski

Je partage les colères provoquées par la décision du Gouvernement de ne pas ouvrir les remontées mécaniques.
Nous sommes là dans des activités de pleine nature, pour lesquelles, des protocoles ont été proposés. L’enjeu pour nos stations est primordial. Tant au niveau social, qu’économique.

Il est à espérer que le Gouvernement, lors de la clause de revoyure prévue le 11 décembre, permette à chacun, en responsabilité, de se rendre dans les stations et de profiter pleinement de toutes leurs activités.