Delphine Bagarry

Delphine BAGARRY, députée de la 1re circonscription des Alpes de Haute-Provence. AGIR, ÉCOUTER et INFORMER !

Très belle année à toutes et à tous

Pour cette nouvelle année, je vous souhaite à toutes et tous de profiter des vôtres, de votre famille, de vos ami·e·s. Le contexte d’aujourd’hui nous rappelle la valeur et le caractère si précieux de nos liens sociaux, qui nous permettent de nous retrouver, de nous rassembler, et mes pensées vont particulièrement vers celles et ceux les plus isolé·e·s qui, pour diverses raisons, n’en ont pas la possibilité.

J’ai également une pensée pour les opprimés dans le monde, les exilés et les sans-droits,  notamment pour le peuple Ouïghour, les femmes afghanes et toutes celles et ceux qui subissent des régimes autoritaires.

Pour 2022, je fais le vœu qu’ensemble, nous sortions de cette pandémie pour que de nouveau nous puissions nous rencontrer, partager, fêter, vivre. Que la responsabilité collective prime sur le reste et incite chacune, chacun à se faire vacciner, à se protéger soi et les plus fragiles. 

Je fais aussi le vœu que nous ne sortions pas démoralisés ou désorientés de cette crise mais grandis d’une volonté de mobilisation.  

Que cette crise soit l’opportunité d’un nécessaire changement de modèle, tant sur le plan économique que social et sociétal.

Que l’élan d’entraide et de solidarité née de ce contexte si particulier devienne partie intégrante de notre vie et qu’il conduise celles et ceux qui le peuvent à s’engager pour l’amélioration du commun. 

Que notre prise de conscience des enjeux environnementaux nous pousse plus à agir qu’à commenter. 

Que notre école valorise plus encore la diversité de nos aptitudes, qu’elle puisse donner une seconde chance à tous ceux et toutes celles qui le demandent ou qui en ont besoin, et que nos institutions soient garantes de l’égalité et de la justice promises par notre République.

Que la nécessaire évolution de notre hôpital et de la situation de nos soignant·e·s se concrétisent.

Que nous décloisonnions notre système de santé afin qu’il ne s’organise plus uniquement selon la ville, l’hôpital et le médico-social, mais selon le territoire et les besoins de santé des personnes qui y vivent. 

Je vous souhaite une bonne année 2022.
Je nous souhaite de garder le cap d’un avenir enthousiaste.