Delphine Bagarry

Delphine Bagarry candidate aux élections Législatives 2017 1ère circonscription des Alpes-de-Haute-Provence

Merci à tous

Intervention de Delphine Bagarry à Digne-les-Bains à l’annonce des résultats des élections législatives:

« Naturellement mes premiers mots sont des remerciements pour les électrices et les électeurs qui m’ont honorée de leur confiance et m’ont élue députée. Ils ont fait le choix d’une politique ambitieuse et progressiste. J’ai de devoir d’être à la hauteur des espoirs qu’ils ont placés en moi.

Cette élection est le fruit  et l’aboutissement d’un long parcours initié en octobre dernier, riche en rebondissements politiques puisqu’il m’a conduit à être la candidate d’un nouveau parti, un parti rassembleur, un parti porteur d’espoir, un parti optimiste comme je le suis.

C’est l’aboutissement de la mobilisation des militants de la République En Marche qui sans relâche pendant des semaines sur le terrain ont su expliquer, convaincre.

Mes premières pensées ce soir vont à Gilbert Sauvan, à qui je succède et qui m’a soutenue dès le départ et tout au long de cette campagne.

Je pense également à Roland Aubert qui nous a quitté il y a peu et qui fût un des premiers à me convaincre de proposer ma candidature dans cette élection.

Merci à tous ceux qui m’ont apporté aide, soutien et conseils, merci pour leur constance à mes côtés.

Il y a bien sûr Jean-Yves Roux notre sénateur lui aussi l’un des premiers à m’engager à proposer à mes concitoyens d’être leur députée, l’ensemble des membres de mon comité de soutien qui me sont restés fidèles dans la tourmente,

mes collègues du CD 04, bien sûr mon binôme André Laurens, mais aussi Nathalie Ponce-Gassier, Geneviève Primiterra, Serge Carel, Patricia Granet, René Massette, Sandrine Cosserat, Jean-Christophe Petrigny, Claude Fiaert,

Merci à Danièle Urquizar qui a accepté de poursuivre à ma place ma mission au Conseil départemental,

Merci aux militants du PS des AHP qui m’ont choisie pour porter l’investiture de leur parti puis qui ont compris que ma candidature à l’investiture EM n’était pas un renoncement à mes valeurs,

Merci aux militants d’EM qui m’ont acceptée comme candidate et soutenue, Merci à Hélène Verny leur référente départementale,

Merci à tous ceux qui sont venus m’écouter et débattre avec moi lors des 21 réunions publiques,

Merci à Alexis, Elyan, Jean-Jacques,

Merci à Salva et Sylvie qui nous prêtent leurs locaux,

Merci à tous mes amis que j’ai délaissés ces derniers temps et qui pourtant ont continué à m’encourager.

J’en oublie c’est sûr et je les remercierai personnellement.

Merci à Christophe Castaner qui m’avait dès l’automne convaincue  d’intégrer l’élan porté par Emmanuel Macron.

Merci au noyau dur de mon équipe de campagne : mon directeur Paul, mon mandataire financier Aimé, Fabien, Sylvain.

Enfin merci à Georges Pereira qui a dès le début compris l’ouverture que je voulais incarner, la société civile, un changement des codes, le renouvellement pour une vision large, qui m’a fait confiance et qui a su m’épauler, me rassurer dans les quelques moments difficiles que l’on a vécu, les moments de doute parfois. Il aura encore toute sa place à votre service et à mes côtés dans les 5 ans à venir.

Je suis maintenant votre députée, et je suis la députée de tous, de ceux qui ont voté pour moi, mais aussi de tous les autres, et cela je ne l’oublierai pas. Ma mission sera de servir l’intérêt de tous.

J’aurai à cœur de défendre les revendications légitimes de mes concitoyens, de tous, dans leur totalité, je serai leur porte-parole pour exprimer leurs souffrances, leurs inquiétudes, leurs envies, leurs espoirs.

Je vais voter des lois que j’essaierai de concilier avec nos intérêts locaux, car je sais qu’il faut prendre en compte les spécificités de chaque endroit pour être plus efficace.

Enfin, je suis fière d’être la première femme élue députée de notre département, et fière que Riez ait à nouveau une habitante élue députée. Il y a déjà eu un député à Riez, de la troisième république, Louis Gardiol, qui était lui aussi médecin.

Je suis fière de faire partie de cette grande majorité de la République En Marche ! qui a su redonner espoir, et qui redonnera confiance en l’action publique, en la politique.

Je retiendrai de cette campagne une parole, envoyé par FB il y a peu, d’un commerçant de Digne chez qui j’avais l’habitude d’aller prendre un café de temps à autre : « c’est bien que quelqu’un qui nous représente puisse rester simple comme vous l’êtes ». C’est un des plus bel encouragement que j’ai reçu.

Je sais la responsabilité qui m’incombe aujourd’hui et pendant 5 ans, et je l’assume avec sérieux et dévouement. Je saurai rester simple, proche et à l’écoute, car même si mes nouvelles fonctions m’amèneront à passer du temps à la capitale, je sais qui vous êtes et je sais surtout où j’habite !

Merci à toutes et tous, maintenant buvons au succès de la France, de sa majorité parlementaire, de son gouvernement, de son Président. »